Quelle est l’importance de la Data?

Dans la frise chronologique de l’histoire de la technologie, 2018 marquera une inflexion pour la discipline de la Data. La communication généralisée pour la mise en application de la nouvelle Réglementation Générale sur la Protection des Données (RGPD) accentuée opportunément par l’annonce du scandale « Cambrigde Analytica » et l’existence des failles de sécurité sur Facebook, a eu pour conséquences que l’importance des données personnelles n’est plus l’affaire de spécialistes de l’IT ou de la transformation digitale mais est devenue une préoccupation citoyenne.

♦ Doit-on s’en réjouir ?

Bien évidemment ! L’explosion des données, commencée avec les premiers ordinateurs et qui ne fait que s’accélérer avec l’arrivée d’internet, des smartphones et maintenant des objets connectés, ne peut rester un phénomène circonscrit à un milieu d’experts. La crise du pétrole de 1974 avait fait prendre conscience, au plus grand nombre, de l’importance de « l’Or noir » dans notre économie. Les affaires de 2018 auront le même impact sur l’importance de ce « nouvel or noir » comme est surnommée la Data.

Cependant la comparaison entre le pétrole et la Data s’arrête là. Le premier est utilisé industriellement depuis la seconde moitié du XIXème quand la Data en est aux prémices de son exploitation. Bien sûr, les sociétés nées du Web 2.0, les GAFA et toutes les start-ups du moment sont dès leur origine Data orientées. Pionnières de la valorisation des données, elles en font un avantage concurrentiel voire un business lucratif avec quelques dérapages comme vu précédemment avec Facebook.

♦ Mais pour les autres qu’en est-il réellement ? 

Pour ce qui est des grands groupes, la création de Data Lab, l’embauche de Data Scientist, l’acquisition de plate-forme Hadoop, les partenariats avec des start-ups sont des signes évidents de leur volonté à faire mouvement vers un usage industriel de la Data. Néanmoins, passé l’euphorie des premiers POC, vient souffler la bise du capharnaüm informationnel produit par des années d’évolutions des Systèmes d’Information. S’ajoutent également des questions de sécurités, alourdies des exigences du RGDP, et des sujets sur les nouveaux métiers de la Data. Les compétences sont rares. Pour les PME/PMI qui sont nées avant l’ère internet, elles commencent à peine, sauf exception, à s’interroger sur l’importance de la Data bien souvent dans le cadre de leur transformation Digitale.

♦ Faut-il s’inquiéter de cette situation ?

Non car elle traduit un état stable dans la réaction en chaine qui va de la découverte d’un paradigme technologique vers un usage industriel au bénéfice de tous. La technologie du Big Data est en avance sur ses usages (comme Excel l’a été à son époque). Nous pouvons constater que la Data est devenue un élément incontournable de notre quotidien. Impossible d’ouvrir un journal sans avoir le chiffre du jour ou une tendance en histogramme coloré. Les Datawall fleurissent dans les entreprises à travers des écrans géants à l’accueil ou à la cafétéria. La coupe du monde de Football a été une vitrine à statistiques. Tous ces événements sont la preuve que le mouvement de fond est lancé et que la donnée est partout.

Mais si la donnée est partout son appropriation n’est pas encore par tous. En entreprise, le nombre d’acteurs qui comprennent les enjeux de la donnée va se multiplier. Les Métiers vont appréhender leur univers Data et découvrir des gisements de valeurs non exploités.

∗∗∗∗∗

 

Jean MÉANCE
Fondateur-associé
HILLDALE CONSEIL

 

 



 

1 Commentaire

Laisser un commentaire